Paris, 06 février 2020

Un concert d'Ilton Wjunisky et Valérie Balssa donné le 6 février 2020 à l’Ambassade de la République de Croatie à Paris

Dans le cadre de la présentation du programme culturel lors de la présidence croate du Conseil de l'Union européenne, un concert de musique classique du XVIème siècle a été organisé le 6 février dernier à l'ambassade de la République de Croatie à Paris dont l’auteur des compositions est Andrea Antico (Antić), originaire de Motovun. Ses frottoles (26) ont été interprétées par Ilton Wjuniski, originaire du Brésil, qui jouait du clavicorde le précurseur du piano, et Valérie Balssa originaire de France, qui jouait de la flûte traversière Renaissance. Il est question de compositions rarement jouées, sur des instruments d’autant plus rarement utilisés, qui ne peuvent être entendues que dans de plus petits salons parisiens sélectionnés.

Andrea Antico (Antic) est fort connu dans sa ville natale de Motovun, dont la place principale de la ville porte son nom. La frottole est spécifique à la Renaissance italienne et est le précurseur du madrigal vocal qui était très populaires à la fin du XVème et au début du XVIème siècle. Ses frottoles ont été adaptées pour les instruments à clavier, en particulier pour le clavicorde, qui grâce à sa sensibilité reflète le mieux l'époque à laquelle sont apparues les frottoles.

Lors du concert, les musiciens nous ont parlé des instruments dont ils jouaient, mais aussi de la tradition de cette musique de chambre qui s'est développée dans les salons parisiens au XVIème siècle. Le clavicorde, apparu au XVème siècle est un précurseur du piano, il était joué lors de concerts intimes dans de petits salons aristocratiques du fait de sa puissance limitée. La flûte traversière Renaissance possède une histoire similaire, la flutiste Balssa lisait des vers de Pétrarque spécifiques qui donnaient à l'ensemble de cet événement une atmosphère extraordinaire.

Une cinquantaine de diplomates, dont une dizaine d'ambassadeurs de l'Union européenne, de même que Liliane Tanguy, présidente de la Société d'amitié franco-croate à l'Assemblée française, étaient visiblement ravis d'assister à ce concert, étant donné la rareté de ce type d'événements musicaux. Au début du concert, l'ambassadeur Vučak a évoqué les priorités de la présidence croate du Conseil de l'Union européenne, ainsi que les avancées dans le processus d'ouverture des négociations avec la Macédoine du Nord et l'Albanie.