Paris, 13 février 2020

Vernissage de l'exposition « Madeleine, Madeleine », de Vlado Kristl à la Cité internationale des Arts,

Dans le cadre des représentations culturelles de la République de Croatie lors de la présidence du Conseil de l'Union européenne, l’œuvre du peintre, poète et cinéaste Vlado Kristl, l'un des artistes croates les plus importants de la seconde moitié du XXème siècle, a été présenté pour la première fois en France, en trois parties – à travers un opus de peinture, de la poésie et des films.

L'exposition, inaugurée le 13 février 2020 à la galerie de la Cité internationale des arts, et signée par la conservatrice Jerica Zihler, du Musée-Museo Lapidarium, de Novigrad-Cittanova, présente plus de 60 œuvres de Kristl ; une sélection de peintures, de dessins et de gravures, empruntées à une collection privée, et dont la grande majorité de ces œuvres est présentée au public parisien. Par ailleurs, l’exposition dévoile une sélection de l’œuvre poétique de Kristl, tels que des lettres, ainsi qu'une partie de sa réalisation cinématographique.

Au nom de la galerie de la Cité Internationale des Arts, le public nombreux fut accueilli par la directrice Bénédicte Alliot, avant de laisser place à Lamia Ruzdic Barbier, présidente de l'AMCA, qui nous a parlé de l'exposition. La commissaire de l'exposition, Jerica Zihler du musée Lapidarium, nous a fait part d’éléments sur Kristl, sur son œuvre et son importance dans l'art croate. Enfin, Nevena Tudor Perković, envoyée par la Ministre de la Culture Nina Obuljan-Koržinek et l'Ambassadeur de la République de Croatie à Paris Filip Vučak ont pris la parole.

Né à Zagreb en 1923, Vlado Kristl commence sa carrière dans les années cinquante et, avec d’autres artistes de la Groupe EXAT 51, il introduit l’abstraction géométrique, s’affrontant ainsi aux tendances artistiques du réalisme socialiste notre espace culturel. Cependant, il continue à peindre dans l’esprit de la peinture informelle et à publier ses recueils de poésie. Dans les années soixante, il devient membre de l’École de dessin animé de Zagreb, au sein de laquelle il produit sa meilleure anthologie d’animations de court métrage. Le grand succès du dessin animé « Don Quichotte » lui a assuré une gloire mondiale. Néanmoins, suite à la censure de son court métrage « Le générale et l’homme véritable », Kristl quitte Zagreb en 1963 et  part vivre pour une période plus ou moins longue en France (Fanjeaux) et en Allemagne (Munich, Hambourg). Il y fut considéré comme « le génie du jeune film allemand » et son œuvre compte plus d’une trentaine dessins animés, films expérimentaux et longs métrages. Il fut de même très apprécié dans les milieux cinéastes et très considéré par les étudiants de l’Université des arts visuels (HFBK) de Hambourg où il enseigna de 1979 à 1996. Il écrivait de la poésie et de la prose en allemand. Dès 1965, il retourne au dessin et à la peinture, et grâce à sa constante persistance, produit des huiles sur toile jusqu’à la fin de sa vie. En plus de la littérature, le dessin et la peinture deviennent ses moyens de communication prioritaires. Ses œuvres ont puisé la force de son regard critique qui s'est exprimé à travers la peinture et l'écrit, dans lesquelles on trouve le langage reconnaissable de Vlado Kristl : à la fois classique et avant-garde, intriguant et provocateur, lucide et plein d'humour, libre et réprimé. Il décède à Munich en 2004. (Éléments provenant de la brochure de l’exposition, Jerica Zihler).

Le programme « Vlado Kristl - Madeleine, Madeleine » a été organisé par AMCA-Paris ; l'Association des anciens étudiants des universités croates (France), par le Musée-Museo Lapidarium, de Novigrad-Cittanova (Croatie) avec la co-organisation de l'ambassade de la République de Croatie à Paris. Le design graphique a été créé par Đanino Božić.

Ce programme a été réalisé et mis en œuvre grâce aux fonds du Ministère de la culture de la République de Croatie, du Ministère des Affaires étrangères et européennes de la République de Croatie, un secteur Indépendant de la diplomatie publique et culturelle, de l'information et des relations publiques, du Service Central d'État Civil pour les croates hors de la République de Croatie et de la ville de Novigrad-Cittanova.